Qu’est-ce que le pont du Gard ?

Le pont du Gard est un aqueduc romain se trouvant à 3 km de Remoulins, non loin d’Avignon et Nîmes. En dessous du pont, coule le gardon. Au Moyen Âge, le pont du Gard a commencé à être utilisé comme un pont routier après que les piles du second étage aient été échancrées. Au fil des années, le pont du Gard a su préserver son intégrité grâce aux multiples restaurations qu’il a connues. Le pont du Gard a été classé monument historique depuis 1840. En 1985, ce fameux pont a intégré la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Chaque année, les touristes se rendent dans le Gard pour visiter le pont du Gard ainsi que ses alentours. Le pont du Gard est d’une grande majesté. Sa légèreté et sa beauté sont très appréciées des touristes et vacanciers.

La construction du pont du Gard

Le pont du Gard représente un vestige de la domination gallo-romaine. Cette construction qui s’élève à plus de 48 m au-dessus du sol a une longueur de 273 m. En regardant le pont pour la première fois, on tombe nécessairement sous son charme.

Les Romains aimaient l’eau et éprouvaient le besoin d’avoir de l’eau à proximité. Sous le règne de Claude, ils entamèrent la construction d’un aqueduc dans les années 40 afin d’orienter l’eau de la source d’Uzès. Le pont du Gard fait partie de cet aqueduc achevé dans les années 60 sous le règne de Néron.

Le pont est composé de 3 étages d’arcades superposées. Le premier rang comprend 6 arcs de plus de 20 m de hauteur. Le deuxième rang en comprend 11 de 20 m de hauteur et le troisième rang comprend 37 arcs ou plutôt des arcades de petite taille.

La pierre à partie de laquelle le pont a été construit est faite de calcaire (molasse coquillière). Cette pierre est facilement taillable et devient dure au fur et à mesure que les années passent. Les dépôts retrouvés à proximité du pont du Gard et dans les villages de Castillon ou de Vers sont dus aux petits trous remplis d’argile jaunâtre et de débris de coquilles dont la mollasse coquillière est remplie.

Les pierres du pont ont été soigneusement taillées et frottées les unes contre les autres afin d’obtenir une surface bien lisse. Il faut remarquer que le milieu réel du pont n’est pas le milieu architectural. Le vrai milieu du pont se trouve vers la seconde arche au nord du premier pont.

Le gardon coule sous l’arche du premier pont. Cette grande arche est suivie de chaque côté par trois arcs plus petits qui sont eux-mêmes suivis de trois autres arcs encore plus petits.

Évolutions du pont du Gard à travers l’histoire

En 1647, l’évêque de Nîmes faisait déjà part aux États de Languedoc de la possible ruine du pont si rien n’était fait. En 1696, l’intendant d’alors de Languedoc fit un devis pour les travaux de réparation du pont. Les travaux de réparation finirent en 1704. Grâce à ces travaux, quelques parties du pont furent colmatées. Le pont routier de l’étage inférieur fut construit grâce aux travaux de Henri Pitot entre 1743 et 1747.

Le pont du Gard : un haut lieu touristique

Le pont du Gard est un endroit idéal pour votre séjour en famille, visite scolaire, en groupe ou autres visites adaptées. Ce vieil aqueduc romain de plus de 2000 ans et caractérisé par une architecture impressionnante éveille la curiosité des petits et grands. Aux alentours du pont du Gard, il existe aussi des endroits uniques à visiter.

Vous pouvez visiter des marchés comme ceux de Remoulins, Nîmes, Manduel, Beaucaire, Uzès, Aramon, Marguerittes, etc. À proximité du pont il y a de magnifiques jardins. Le plus proche se situe à 19 km. Il s’agit des jardins de la Fontaine.À 5 km de cet endroit, nous avons le jardin aquatique aux fleurs de l’eau. Un peu plus loin nous avons les jardins du château de Brantes et de l’alchimiste. Vous pouvez également visiter des sites nationaux comme le Fort Saint-André, l’abbaye de Montmajour ou le Glanum. Vous pouvez visiter les sites religieux comme la cathédrale Saint-Théodorit et Fenestrelle Tower Uzès.

N’oubliez pas de visiter le parc naturel Alpilles. Durant votre séjour vous aurez l’occasion de faire un détour dans les splendides villages que sont Baux-de-Provence, la Roque sur Cèze. Comme vous le voyez, le pont du Gard est au carrefour des beaux sites de la région. Il vous donnera accès à d’autres sites merveilleux. Durant toute l’année, le pont du Gard reste ouvert au public.

N’hésitez plus et réservez vite une visite au pont du Gard. Avec les nombreuses offres hôtelières dans la région, vous pouvez même prolonger votre visite en optant pour un séjour dans un hôtel ou un camping.